Etat des lieux.

J’ai identifié cette tendance chez moi, qui consiste à rechercher  l’approbation et  les encouragements des autres.

Quand, par exemple, j’ai une idée ou un projet bien précis dans la tête, j’ai besoin d’en parler autour de moi. Je le fais généralement auprès de personnes en lesquelles j’ai déjà confiance. “Confiance” dans le sens où je sais que ce sont des personnes qui souhaitent mon bien.

Je n’arriverais pas à faire part d’une idée directement auprès d’une personne inconnue, à moins qu’on ne m’ait auparavant référée à elle, ou conseillé d’aller la voir…

Avant de passer à l’action pour concrétiser une idée, ou même faire un choix, j’ai donc besoin d’en parler autour de moi. Cependant, bizarrement, je sais très bien faire mes choix sans avoir besoin de l’avis ou de l’approbation des membres de ma famille.

 

Me décider sans la famille.

Plusieurs raisons ont très certainement conduit à cela et le permettent encore aujourd’hui : 

D’abord, ma mère nous a toujours appris à nous mettre face aux conséquences de nos choix et actions. Je me souviens qu’elle disait par exemple, concernant les notes à l’école : “Je m’en fiche si tu as de mauvaises notes, c’est ton avenir que tu prépares, pas le mien.” J’avais donc intégré que j’étais responsable des notes que j’obtenais, qu’elles étaient importantes parce qu’elles conditionnaient mon avenir professionnel.

De manière générale, j’avais donc de bonnes notes. Jusqu’au lycée, où là c’est devenu un peu plus compliqué, parce que je n’étais pas dans la filière qui au fond, m’aurait le plus correspondu… (J’ai suivi un parcours scientifique alors que je suis littéraire.)

Cette capacité à faire des choix et à agir sans l’approbation familiale doit aussi être facilitée par le fait que mes proches habitent loin. Mes parents résident en Seine et Marne, à 400 km, où j’ai grandi. Mes frères eux, se sont “expatriés” sur Grenoble (à environ 900 km de chez moi).

L’aînée est à la mer, les garçons sont à la montagne ! Quel choix pour les vacances de mes parents : il y en a pour tous les goûts !!

 

Analyse.

Si je devais analyser mon besoin de partager avec des personnes qui m’inspirent confiance, je dirais que…

Pendant ce moment où je suis dans le partage, dans l’échange avec ces personnes, je reçois leurs mots bienveillants. Ces mots d’encouragements me remplissent et me permettent d’avoir plus confiance en mon idée : ils me confortent dans mon choix. Ils me font donc du bien.

Ce besoin de partager avec d’autres est, selon moi, aussi lié au fait que je manque encore d’un peu de confiance… J’ai ce besoin d’approbation, pour sentir encore plus que mon idée/mon choix est bon, mais aussi qu’elle plait, qu’elle inspire confiance. Et sentir cela, le voir sur la tête des autres, me donne plus confiance !

Concernant le fait de ne pas en parler naturellement à ma famille proche lorsque je fais un choix, c’est parce que j’ai intégré très tôt que je ne pouvais compter que sur moi-même. Les quelques rares fois où j’ai sollicité de l’aide à la maison (surtout pour les devoirs de l’école), je ne l’ai pas obtenue. En tout cas, je n’ai pas obtenu l’aide à hauteur de celle que j’espérais ou attendais.

Du coup, j’ai fini par apprendre à faire sans leur aide directe. J’ai appris à faire mes choix sans attendre l’aval ou l’aide de mes proches. C’est quelque part une forme d’autonomie.

J’aimerais développer encore plus cette autonomie de décision, c’est-à-dire être capable de faire des choix affirmés, de choisir en confiance (et non dans la peur). Je me dis que la clé pour cela est de choisir, peu importe ce que je choisis, mais de m’entraîner à choisir.

Est-ce que choisir est aussi difficile pour vous ? Avez-vous besoin (ou pas) de parler de vos idées autour de vous avant de passer à l’action pour les concrétiser ?

0 commentaires

Laisser un commentaire

Ludivine Lesénéchal

Ludivine Lesénéchal

Faire mes choix

Je suis “3 en 1” ! Coach en écriture, correctrice et formatrice d’adultes.

A travers mon accompagnement, mes corrections ou mes formations en ligne, vos projets d’évolution personnelle et professionnelle se concrétisent.

Vous avez besoin/envie d’écrire ou de vous remettre à niveau, n’hésitez pas à naviguer pour trouver l’offre qui vous correspond.

Ebook offert !

Avec ce PDF, vous accédez à mes 10 astuces pratiques
pour écrire les mots justes et ne plus hésiter
sur ces erreurs-types commises quasi-systématiquement à l’écrit.